1. Un peu d'histoire

La production de coton biologique remonte au début des années 90 aux États-Unis et en Turquie. Les premiers textiles de coton issus de l'agriculture biologique mis sur le marché consistaient en une gamme limitée, lesquels étaient vendus dans un petit nombre de magasins spécialisés. Les productions se sont accentuées dans les années 2000 face à la demande croissante des entreprises et des consommateurs pour une mode plus responsable.

Des données fiables sur la consommation de coton biologique sont difficiles à trouver. Toutefois, on sait que 22 pays au monde produisent du coton certifié biologique et la production était estimée à 23 000 tonnes en 2008. Les deux principaux producteurs étant la Turquie et l’Inde, représentant 70% de l’offre mondiale.

2. Origine végétale et biologique 

Fibre naturelle et végétale la plus produite dans le monde du textile, elle est transformée puis tissée pour fabriquer des tissus. Si la culture conventionnelle du coton implique de nombreux pesticides, le coton biologique est quant à lui de plus en plus prisé des consommateurs responsables. 

Afin de remplacer l’usage d’engrais chimiques et les pesticides, le coton biologique utilise du compost naturel. Si la consommation d’eau nécessaire est réduite de moitié, les fibres sont blanchies à partir d’eau oxygénée et non de chlore. Responsable, la culture de coton biologique bénéficie non seulement à la Planète mais également aux producteurs. Ces derniers voient leurs conditions de travail et de santé nettement améliorées ; tandis que les terres sont oxygénées afin d’en préserver les richesses. 

coton biologique slow fashion sustainable ethical

3. Matière responsable : les bienfaits pour les Hommes et la Planète

Ami des travailleurs, le coton biologique est également l’ami de ses utilisateurs. Doux et souple, le coton biologique est en effet plus épais que son confrère non-bio et donc plus agréable à porter.

Utilisant des teintures naturelles dépourvues de métaux lourds, il est ainsi anallergisant. Il est recommandé pour les personnes aux peaux sensibles, aux bébés et jeunes enfants. Naturelles, ses fibres s’accordent avec la peau qui respire alors plus facilement.

De plus, la culture du coton biologique préserve la biodiversité et ne nuit pas aux espèces environnantes.