Lyocell, Tencel porteurs de la contraction « Cell », désignent le tissu écologique issu de la dissolution de la cellulose. Initialement développée sous le nom de Tencel par son créateur aux Etats-Unis, la fibre artificielle est désormais connue sous le nom de Lyocell.

1 - Une matière écologique

Originaire du bois d’Eucalyptus, la première production textile de cette fibre a été lancée à la fin du XIXème siècle, il y a un peu plus de 20 ans. Le bois utilisé est majoritairement Sud-Africain de forêt labellisées PEFC « Programme pour le soutien de la certification des forêts » mais, on le trouve également dans les forêts autrichiennes avec le label Forest Stewardship Council garantissant un bois certifié sans pesticides et insecticides. Le Lyocell fut initialement commercialisé aux Etats-Unis sous le nom de Tencel, avant d’être vendu à la société autrichienne Lenzing AG, un géant du textile.

A l’heure actuelle, ce tissu est fabriqué artificiellement à partir des bois d’Eucalyptus, chêne ou bouleau, en faisant tremper les morceaux de bois dans des digesteurs chimiques afin d’en obtenir une pâte humide, qui sera par la suite dissoute en cellulose après un processus de chauffage. La cellulose est la molécule organique la plus abondante sur Terre, constituant la paroi des cellules végétales. La fibre de lyocell extraite est ensuite lavée de tout solvant puis teintée.
Biodégradable, la confection de lyocell ne crée aucun sous-produit nocif et le solvant d’oxyde d’amide, réutilisable à 99,7%, n’est pas toxique.

En outre, la fabrication de la fibre est peu gourmande en eau (moins de 1000L par kilo à la différence du coton qui en consomme plus de 5000 au kilogramme) et énergie ; ce qui lui a permis d’obtenir le précieux label écologique européen Oeko Tex 100. En plus d’être 100% écologique, la matière est privilégiée des fashionistas par ses qualités magique.

2 - Une matière magique

Entre la soie et le coton, on le dit magique parce qu’il est infroissable. Fluide et incroyablement douce, cette fibre permet également de réguler la température corporelle, notamment en été. 

Hypoallergénique, le Lyocell est convoité des peaux sensibles, notamment pour ses propriétés antibactériennes. Lavable en machine sans qu’il ne rétrécisse, il n’a pas besoin d’être repassé et garde sa souplesse. C’est cette texture unique qui lui permet d’être travaillé pour réaliser des vêtements au drapé soyeux très élégant.
Résistante, cette matière est aussi solide que du polyester, et utilisée aussi bien pour faire des vêtements de tous les jours que pour des vêtements de sport.

3- Panorama des utilisations

Chic et décontractée, le Lyocell s’adapte à toutes les formes et pour toutes les créations. De la lingerie de haute qualité au pantalon, son utilisation ne se limite pas à l’habillement puisque l’on peut réaliser des couches lavables, des produits d’hygiène personnelle ou encore du papier.