A l’heure des nouvelles technologies et de l’obsolescence des outils standards, les solutions innovantes ont également leur place dans l’univers de la mode, de la confection et de la production.

L’expérience 3D pour de nouvelles pratiques écologiques 

Et si la façon de concevoir les vêtements était amenée à évoluer ?
L’impression 3D pourrait être la révolution technologique de la mode et du textile tout en permettant l’optimisation des processus de protection. Les nouvelles technologies pénètrent peu à peu l’industrie du textile et laissent apparaître l’ère des vêtements sur mesure, de la précision extrême ou encore des matières surprenantes.

Développée depuis 2010, l’impression 3D propose une expérience personnalisée à ses amateurs, mais est également utilisée pour la production des moules ou la fabrication de pièces de joaillerie.

Couplées avec le scan corporel en 3D, ces nouvelles technologies permettront aux créatifs de proposer des expériences de prêt-à-porter à leurs clients tout en optimisant les coûts de production et de stockage.

Enfin, la pratique de l’ « impression sur demande » semble être le futur de la mode écologique.

 L’expérience interactive de la réalité augmentée

Innovante – C’est le terme le plus adéquat pour désigner l’évolution de l’industrie de la mode.
Depuis quelques années, les technologies de réalité augmentée arrivent sur le marché et s’adaptent à toutes les industries, de la mode éphémère aux produits de luxe. Futur indispensable du commerce en ligne, elle est également la perle rare du commerce physique.

A l’heure actuelle, l’application Sampler développée par Converse permet à son utilisateur d’imaginer à quoi ressemblerait ses baskets aux pieds sans se rendre en magasin. En matière de cosmétiques et de beauté, l’Oréal a mis au point une application maquillage « Makeup genius » afin de tester les produits de beauté par le biais d’un téléphone.
Outil marketing, la réalité augmentée a récemment permis à Dior de toucher son public par le biais d’un filtre Instagram pour la collection Solaires « DiorSoLight » 2019. En outre, si elle profite à la clientèle, la réalité augmentée est également mise en avant dans les défilés haute couture. Dynamique, ces derniers peuvent désormais s’animer et révéler un côté « cartoonesque » aux collections.

 
Article par Mathilde Vasseur.