slow fashion

Dans notre article précédent, nous vous avons donné les 5 raisons d’arrêter la fast fashion.

Aujourd’hui, Byoo Store vous donne ses meilleurs conseils pour adopter la slow fashion, ce mode de consommation plus réfléchi et raisonnable, pour une mode plus éthique, responsable, et surtout plus durable. 

1. Commencez par faire le tri dans votre dressing


Vous vous apprêtiez à sortir pour une séance shopping car vous n’avez plus rien à vous mettre ? Pas si vite ! Et si vous aviez déjà tout ce qu’il vous fallait dans votre dressing ? Un seul moyen de le savoir : le vider entièrement et faire le tri. La grande majorité d’entre vous serait surprise de retrouver de belles pièces et accessoires complètement oubliés au détriment d’achats plus récents. Commencez donc par tout vider et faire deux tas : “J’utilise” / “Je n'utilise pas”.

2. Donnez une nouvelle vie aux vêtements que vous n’utilisez plus

Ça y est, vos deux piles sont faites mais vous vous demandez quoi faire des vêtements que vous n’utilisez pas ? Et bien sachez que les solutions sont nombreuses, et ce peu importe l’état de ces derniers :

  • Vous pouvez les déposer dans des conteneurs prévus à cet effet ou encore à des associations ou des boutiques équipées. En France, La Fibre du Tri est une plateforme qui vous permet d’identifier le point d’apport le plus proche de chez vous. Pratique non ?
  • Revendez-les. Si vos vêtements sont en bon état, alliez utilité et finances et gagnez un peu d’argent en les revendant. Les plateformes en ligne sont nombreuses : Vinted, Facebook Marketplace, Leboncoin en France, 2ememain en Belgique, Luxbazar au Luxembourg… Mais vous pouvez aussi vous tourner vers des friperies qui se feront un plaisir de reprendre vos vieux vêtements.
  • Mettez-vous au DYI. Le “Do it Youself”, plus qu’une simple mode est devenu un vrai mouvement citoyen qui s’oppose à la société de surconsommation. Cela consiste à créer ou réparer des objets de manière artisanale. Pas besoin d’être un grand couturier pour vous y mettre. Un coup de ciseau pour transformer un vieux pantalon en un short peut parfois suffire. Mais si vous voulez aller plus loin, les tutos, blogs, livres et cours de couture ne manquent pas. Il y en a pour tous les goûts (et tous les coûts) !

3. Achetez moins mais mieux !


Tout comme vous avez peut-être adopté ce mode de consommation dans votre alimentation, cette devise est aussi valable pour votre garde-robe. La plupart des gens allient marques éthique et prix élevé alors qu’elles sont justement éthiques parce qu’elles appliquent un prix juste. La mode éthique regroupe un ensemble de valeurs environnementales mais surtout humaines, dont le respect de l’autre. Un respect qui s’exprime aussi par la proposition d’un produit qualitatif à un prix équitable.
Puis à y penser, si nous faisons le calcul mathématique : un jean à 90 euros que l’on va porter pendant 5 ans = 18 euros à l’année, ne vaut t’il pas mieux qu’un jean acheté à 20 euros pour 3 mois de vie (donc à renouveler encore 4 fois pour tenir l’année) x 4 = 80 euros à l’année ?

Vous l’aurez compris, adopter la slow fashion c’est un travail de paire entre les marques éthiques et les consommateurs. D’une part, la marque s’engage à proposer des vêtements de qualité fabriqués dans les meilleures conditions, respectueuses à la fois de l’environnement et des travailleurs (locaux et/ou externes) ; d’autre part, le consommateur, en achetant chez ces marques, contribue à la pérennité et la réussite de cet engagement.

4. Chouchoutez vos vêtements lors de leur lavage


Saviez-vous que l’utilisation de la machine à laver (et ne parlons pas du sèche linge !) abîme nos vêtements ? De plus, la lessive achetée en grande surface (et majoritairement utilisée) est composée d’éléments chimiques qui abîment les tissus et peuvent polluer l’eau. À moins d’utiliser de la lessive naturelle, le mieux que vous puissiez faire est de respecter les conditions de lavage indiquées sur les étiquettes de vos vêtements. Si vous ne prenez pas soin de leurs tissus, la durée de vie de vos vêtements va radicalement se dégrader. Ce qui risque de vous forcer à les remplacer plus rapidement que prévu. Une économie en énergie et en eau + un vêtement qui dure plus longtemps, qui dit mieux ?


Vous savez maintenant comment faire partie du mouvement de la slow fashion et contribuer à une mode respectueuse des Hommes et de l’environnement.

    Mais la slow fashion, ce n’est pas seulement une succession de bonnes actions.
    C’est surtout une vraie prise de conscience des uns et des autres dans une société en constante évolution permanente, et où les tendances et les goûts de chacun changent et se remplacent à toute vitesse.

    Etre acteur de la slow fashion, c’est un réel engagement. Celui de la mode éthique comme la norme et non l’exception. Alors, êtes-vous prêts à l’adopter ?